La lutte contre les microbes causera l’extinction de la vie

Au cours des 50 dernières années, l’humanité a perdu la moitié de son microbiome ancestral, c’est-à-dire de l’ensemble des bactéries censées l’aider à rester en bonne santé. La cause principale : l’utilisation des médicaments et vaccins dans la lutte irréfléchie contre les microbes, menée depuis Pasteur et généralisée désormais.

Nous sommes constitués en majorité de bactéries, notre corps contient moins de 50% de cellules avec notre ADN propre. Elles ne servent pas seulement à rester en bonne santé mais aussi à vivre, tout simplement.

Par exemple, une étude norvégienne a établi un lien très clair entre la bactérie helicobacter pylori et l’asthme : si une personne est infectée par cette bactérie, elle sera beaucoup moins susceptible de faire de l’asthme. Or, ces deux dernières décennies, helicobacter pylori a surtout été considérée comme dangereuse, et la plupart des médecins ont prescrit des antibiotiques pour l’éliminer chez leurs patients. Aujourd’hui, nous savons que ce microbe, bien qu’il puisse contribuer à des problèmes d’estomac chez certaines personnes, semble également avoir un puissant effet protecteur contre l’asthme. Tout au long de l’histoire humaine, l’infection à helicobacter pylori a été très répandue : presque tout le monde en était porteur, dans la plupart des cas sans problèmes discernables. Malheureusement, il semble que peu de personnes vivant dans le monde industrialisé sont concernées, environ 30 %, et ce nombre ne cesse de diminuer de génération en génération.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1939455119303680

La lutte contre les bactéries c’est la lutte contre la vie en général et contre nous-mêmes.
Les médicaments et les vaccins pourraient être la cause de notre extinction. La grande victoire de la médecine moderne : tout le monde sera malade et totalement dépendant des produits des labos pour survivre.

https://usbeketrica.com/fr/article/pourquoi-l-humanite-a-perdu-la-moitie-de-son-microbiome-en-50-ans

https://fr.wikipedia.org/wiki/Microbiome

Le mensonge de la médecine moderne

La théorie de Pasteur, sur laquelle est basée toute la médecine actuelle, est fausse. Elle était basée sur une simple corrélation entre la maladie et la présence de microbes, mais on n’a jamais pu montrer qu’ils en étaient la cause. Bien au contraire, les recherches ultérieures ont prouvé que c’est Béchamp qui avait raison :

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout. »

Pasteur aurait lui même avoué sur son lit de mort que Béchamp avait raison.

Le Professeur Antoine Béchamp avait découvert des microcellules dans tous les êtres vivants, les microzymas. Les recherches effectuées depuis son époque ont montré que :

  • les microzymas fabriquent les microbes, les bactéries et les cellules.
  • ils synthétisent les enzymes
  • la respiration cellulaire et les combustions ont lieu au cœur des microzymas

Maladie et microbes : le gros mensonge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :