La supercherie universelle

Voici la petite histoire des expositions universelles, qui cache une supercherie mondiale. J’ai pris l’exemple de celles de Paris dont proviennent toutes les images de cet article.

On nous raconte une jolie histoire

Après une période de guerres on a décidé qu’il fallait redonner le moral et la fierté aux Français. Pour cela on a très rapidement construit d’innombrables monuments et attractions, à la fois gigantesques et magnifiques. On aussi fait des jardins, des sculptures, des fontaines (donc tout un tas de canalisations), on a éclairé le tout (donc mis en place un réseau électrique). On a même fabriqué des trottoirs roulants. Et puis on les fait visiter à des millions de touristes. Puis, juste après, on a tout détruit à l’exception de quelques constructions. On a appelé ça les « expositions universelles ». A Paris elles ont eu lieu en 1855, 1867, 1878, 1889 et 1900.

C’est l’histoire officielle qui satisfait tous ceux qui adhèrent facilement à ce que racontent les contrôleurs de l’information. Voici d’abord quelques images des bâtiments dont on parle :

Ce n’était pas que des façades

Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens et ce qu’on me rétorque à chaque fois : non il ne s’agissait pas de simples façades d’un décor fictif. Et les bâtiments n’étaient pas vides, on y trouve de nombreuses œuvres d’art, sculptures et tableaux magnifiques.

Voici quelques images d’intérieur.

Petites questions

  • Comment a-t-on eu les moyens de concevoir autant de choses si rapidement, juste après une période de guerre ? Qui étaient les ouvriers dans cette population affaiblie qu’on a fait travailler pour lui remonter le moral ?
  • Pourquoi a-t-on détruit ces monuments juste après ?
  • A-t-on ramené en calèche toutes les matières premières (pierres blanches) pour concevoir pratiquement une ville entière ? Et les nombreux arbres, notamment les palmiers ?
  • Comment fabriquait-on autant de grandes vitres avant 1850, avant l’industrialisation du verre et des premières usines ? Et toute la métallurgie sans électricité ?
  • Pourquoi on ne fait-on plus d’aussi belles constructions depuis cette époque, malgré nos technologies et l’industrialisation du verre et de la métallurgie, et l’invention des outils électriques ?
  • Où sont passés tous les plans détaillés des architectes ? Dans les archives on ne trouve que quelques plan de charpentes métalliques, qui ont pu être réalisés après.
  • Où sont les photos de la construction de ces monuments ? Il n’y a que quelques rares images pour quelques morceaux d’édifices comme la tour Eiffel.
  • Les guerres n’ont pas cessé en 1850. Or les expositions universelles ont eu lieu sur plusieurs continents, où on trouve le même type d’édifices. Si on a pu faire les expositions universelles de Paris grâce à un effort international, comment était-ce possible de se faire la guerre au même moment ? Faisait-on une pause pendant 5 ans entre chaque guerre pour s’aider à faire des monuments et on rasait tout ensuite car on estimait que ça ne servait à rien de les garder ?
  • Est-ce que tous les autres pays l’ont fait pour remonter le moral de leur population en la mettant au travail ? Concevoir des magnifiques villes partout est un travail titanesque. Tout détruire juste après n’aurait-il pas eu l’effet inverse sur le moral ?
  • Pourquoi voit-on des images de ces villes entièrement désertes un peu avant cette époque, comme Saint Pétersbourg ?
  • Comment pouvait-on alimenter tous les éclairages, les attractions, les trottoirs roulants, les fontaines, au moment où on inventait (officiellement) l’électricité ? Il n’existait pas encore de centrales, aucun réseau électrique ni industrialisation des ampoules. Au fait, où sont les câbles électriques entre les lampadaires ? On n’en voit sur aucun sur les photographies.

Voici encore quelques images avant de passer à une autre histoire possible :

L’histoire qui n’est pas racontée

Et si ces constructions existaient déjà avant 1850 ? Après une période de guerres ou divers événements (pas les guerres qui sont dans les livres d’histoire) qui a fortement diminué la population on doit repeupler certaines villes. On veut aussi en profiter pour faire oublier le passé et la civilisation qui maitrisait l’énergie et possédait l’électricité sans fil, avant Edison et Tesla qui ont servi de prétexte pour détourner l’attention. On ne va pas se contenter de tout détruire, ce serait peut-être trop visible et il faudrait ensuite expliquer certains vestiges. Alors on montre tout ceci comme une attraction temporaire qu’on vient de créer, à la pointe de la technologie et de la maîtrise esthétique, avant de tout détruire.

Vous croyez que c’est impossible ? La population a la mémoire courte…

Pour terminer, encore des images. J’en ai des centaines rien que pour Paris, et des centaines pour les autres expositions universelles. Je ne peux malheureusement pas tout mettre ici, je vous invite à chercher on en trouve facilement. Je ferai des articles sur d’autres expositions universelles où vous pourrez constater que partout il existait le même type d’architecture.

Références

LA VÉRITÉ CACHÉE DES EXPOSITIONS UNIVERSELLES

UNE HISTOIRE DE LA DESTRUCTION – ÂMES SENSIBLES s’abstenir

L’Histoire Perdue De La Terre Plate Volume 1 Partie 1

Encore des images avant / après

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :