Les étapes d’un dessin

Les étapes

Voici les étapes générales d’un dessin, séparées en trois sections.

La préparation :

  1. L’idée
  2. L’échauffement
  3. Les croquis

La construction :

  1. Le brouillon brut
  2. Le brouillon raffiné

La finalisation :

  1. L’encrage
  2. La colorisation

Les étapes présentées ici correspondent à celles d’un dessin tel qu’une bande-dessinée ou un artwork de jeu vidéo. S’il s’agit d’une peinture ou d’une œuvre au crayon de couleur vous n’avez pas nécessairement besoin d’étape de brouillon raffiné ni d’encrage.

La plupart des débutants oublient les étapes d’échauffement, de planification et de construction. On a naturellement tendance à vouloir commencer directement par le brouillon raffiné ou même l’encrage. Prenez l’habitude de bien suivre toutes les étapes, vous constaterez que vous obtenez de meilleurs résultats.

L’étape la plus importante pour la réalisation du dessin est le brouillon brut.

Les croquis sont utiles pour tester différentes possibilités avant de vous lancer.

L’idée

Tout commence à partir d’une idée.

Vous avez un objectif précis ou juste une envie de faire un dessin, il faut commencer par la traduire en idée. Vous pouvez l’écrire sous la forme d’un titre, d’une ou plusieurs phrases donnant les éléments essentiels. Il est souvent instructif et parfois étonnant de garder des traces de vos projets, pour voir si vous avez dévié de l’idée originale ou pour retrouver des idées inutilisées.

L’échauffement : se détendre et se préparer

Avant de vous lancer dans votre dessin, prenez le temps de vous échauffer en faisant des tracés et dessins au hasard. Tracer des cercles, des lignes, des hachures, des ombrages. Vous pouvez aussi rapidement copier des modèles, mais sans chercher à obtenir un bon résultat visuel.

Passez entre 5 et 20 minutes à vous échauffer. Cela vous permettra de vous préparer physiquement et mentalement à dessiner, échauffer vos muscles et assouplir vos gestes. Cela permet aussi de s’entrainer à différents tracés. De plus, en essayant des choses vous vous poserez des questions qui vous aideront à comprendre certains détails.

Les croquis : étude de la composition

Cette première étape de tracé consiste à trouver les éléments et la composition du dessin. Si vous voulez simplement reproduire une image ou un modèle vous pouvez passer à l’étape du brouillon.

Avant de commencer à construire le dessin et d’y ajouter des détails, il faut essayer différentes compositions. Si vous voulez dessiner un personnage sans savoir exactement à quoi il doit ressembler, faites des croquis rapides en modifiant des choses au hasard. Parfois la bonne idée ne se remarque que parce qu’on l’a dessinée. Si vous connaissez le personnage vous ferez plutôt des croquis dans différentes positions ou points de vue.

Le croquis ne s’efface pas et ne se corrige généralement pas. Si quelque chose est à changer on passe au suivant.

Chaque croquis ne doit pas être une amélioration des précédents. Essayez différentes choses sans vous inspirer de ce que vous avez déjà tenté. Quand vous en avez fait un certain nombre vous pourrez avoir plus de recul et mieux voir quelles idées sont meilleures que d’autres.

Vous pouvez travailler sur la mise en scène ou étudier séparément chaque élément ou personnage.

L’objectif de ces croquis est de vous aider à mieux concevoir l’idée dans votre esprit. Ils ne doivent pas spécialement être beaux ni parfaitement corrects selon les règles de construction. Lors de ce travail de réflexion sur l’élaboration de l’œuvre vous allez sûrement tenter plusieurs mises en formes et mises en scènes différentes. Il est vivement conseillé de ne jamais vous lancer dans un dessin à partir d’un seul essai de composition, vous pourriez rater l’effet recherché ou passer à côté de meilleures solutions.

Le brouillon brut : construction du dessin

A ce stade, en principe vous avez en tête une image précise des éléments de votre dessin, leur disposition et leur taille relative approximative. Il est temps de construire de bonnes bases pour le dessin.

L’objectif du brouillon est d’obtenir une construction solide sur laquelle sera basée le dessin final. Il ne doit pas être beau mais correct du point de vue des règles élémentaires.

Il se peut que le brouillon ne soit pas unique, soit parce que vous n’avez pas fait assez d’essais de composition soit parce qu’en réalisant le brouillon vous avez eu une nouvelle idée.

Le brouillon contiendra tous les traits de construction de l’ensemble des objets et personnages de la scène. Il n’y aura pas tous les détails, ça dépend de la façon dont vous voulez finaliser le travail. Par exemple si vous dessinez les vêtements d’un personnage, vous ferez les contours et certains plis. Ne dessinez pas tous les détails à cette étape. Si votre personnage porte une chemise, contentez-vous de ronds ou ellipses pour les boutons. Vous ajouterez les trous, les bords et divers autres détails lors de l’encrage et la colorisation.

Les ombrages et les motifs sur le tissu ne sont pas nécessaires, sauf s’ils sont essentiels au message ou à l’esthétique du dessin.

Le brouillon raffiné : ajustement

Vous avez terminé votre brouillon de construction qui contient des traits qui ne seront pas conservés. L’objectif est maintenant de l’ajuster pour ne garder que les traits définitifs qui seront encrés ou qui définiront les contours des couleurs.

C’est encore le moment d’effectuer quelques modifications, corriger légèrement la posture du personnage.

Un conseil : si vous le pouvez, vérifiez le brouillon par symétrie miroir ou même par symétrie verticale. Certains défauts que vous ne voyez pas dans le sens normal vous sauteront alors aux yeux. Si vous travaillez sur papier, regardez le dessin à travers la feuille en le mettant vers une lumière. Si vous utilisez un logiciel il existe généralement un raccourci pour effectuer la symétrie régulièrement.

La finalisation

Vous avez maintenant terminé vos traits de construction. Les divers éléments sont à leur place, de la bonne taille et bien proportionnés. L’objectif est maintenant de rendre l’œuvre belle.

La finalisation est l’étape la plus longue, mais aussi la plus simple. Elle ne demande pas d’effort de réflexion comme lors de l’élaboration du brouillon, L’ajout de détails, l’encrage et la colorisation à partir du brouillon au crayon sont généralement considérées comme un travail purement technique et souvent accompli par des spécialistes. Cela rappelle à quel point la construction du brouillon est importante en comparaison, il doit déjà contenir toute la créativité et le message de son auteur.

Pour un dessin d’illustration ou de roman graphique la finalisation consiste en plusieurs étapes :

Choisir et reproduire le bon trait

Votre brouillon contient certainement plusieurs traits pratiquement au même endroit. Vous allez maintenant devoir affiner les contours. Prenez un crayon plus foncé que pour le brouillon et aidez-vous des traits de construction pour produire un tracé plus net, mieux ajusté.

Encrage

Il s’agit de la partie la plus technique du dessin : faire le trait final à l’encre. Souvent on essaie d’obtenir des lignes plus dynamiques avec des différences d’épaisseur. C’est un travail qui peut être très agréable, surtout s’il est pratiqué sur une tablette qui permet d’annuler et retenter chaque trait.

Pour rendre votre dessin plus dynamique et réaliste, tracez les lignes droites à main levée. N’utilisez une règle que dans des cas particuliers, pour un objet parfaitement droit et lisse.

Une partie des ombrages peuvent être faits pendant l’encrage. Tout dépend du style de dessin.

Ajout de détails

Certains détails auront été dessinés sur le brouillon, d’autres peuvent parfois être faits directement à l’encre. Si vous avez dessiné un personnage avec une chemise, ce n’est pas la

Un dessin n’est jamais terminé objectivement : il est toujours possible d’ajouter des détails supplémentaires. Arrêtez dès que le rendu vous semble bon, ou que vous en avez marre et que vous voulez passer au dessin suivant.

Ombrages et couleurs

Maintenant que le dessin contient tous les contours et les détails, vous pouvez ajouter des ombrages et les couleurs. (Puis votre signature ?)

L’essentiel :

Voici les étapes de la réalisation d’un dessin :

  1. L’étude préliminaire (idée et croquis de composition)
  2. La construction (brouillon de construction et brouillon raffiné)
  3. La finalisation (encrage, ajout de détails, ombrage, couleur)

Faites d’abord quelques croquis, prenez une pause puis analysez vos compositions. Osez diverses mises en scène, des cadrages que vous n’avez pas l’habitude de faire. Réfléchissez à l’effet que vous voulez obtenir. N’oubliez pas les règles de composition.

Passer du temps à construire votre dessin. Les proportions, la perspective et les règles techniques doivent être respectées.

Lorsque tout est bien en place, la finalisation sera un vrai plaisir ! Vous n’aurez pas à vous poser de questions ni à corriger, seulement à tracer de belles lignes ou placer des couleurs.

Exemple de projet

Imaginons que je parte d’une idée simple pour un dessin amusant et sexy :

« Une femme se baisse, un homme regarde sous sa jupe. »

Je procède à un premier croquis sans réfléchir. Je me retrouve avec une vue de côté de la scène. Ce type de plan permet de comprendre clairement la situation mais c’est un peu plat, ça manque de dynamisme.

J’essaye à un 2ème croquis où on a presque le même point de vue que l’homme qui passe. C’est intéressant mais je recherche un effet moins direct qui laisse de la place à l’imagination.

Pour mon 3ème croquis je nous met pratiquement à l’opposé de l’homme. J’ajoute au premier plan un petit chat qu’elle caresse. Notre point de vue suffit pour comprendre la scène sans trop montrer. Au lieu d’un homme je peux maintenant en placer plusieurs à l’arrière plan.

L’inclinaison et l’angle de vue n’est pas précisément fixé. J’hésite entre deux positions qui ont chacune des avantages. Je continue donc les essais similaires avec quelques variations.

Avec ces croquis j’ai pu essayer plusieurs points de vue et j’ai ajouté des éléments comme le chat et la foule. Je peux maintenant passer au véritable brouillon.

Continuez…

Leçons suivantes conseillées :

Revenir à la liste des leçons de dessin : Cours de dessin : liste complète

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :