Voyager par la pensée

Souvenir du présent d’ailleurs

La pensée n’est pas localisée quelque part. L’idée que votre conscience se situe ici dans votre tête est une illusion. La conscience n’a pas de forme ni de taille, on ne peut pas la mettre dans une boîte.

Contrairement à un voyage physique, la conscience ne va pas d’un lieu à un autre en suivant une trajectoire dans l’espace. La conscience vibre, elle trouve l’information en se mettant en résonance avec elle.

Nous utilisons tout le temps cette capacité, sans se rendre compte de son aspect étonnant. Imaginons qu’on me demande ce que j’ai fait le soir précédent, comment s’appelle ma voisine, si j’ai déjà mangé des sushis, si les mouettes sont plus grosses que les autruches, si je connais une musique de Chopin, quel est mon âge etc. Je vais être capable de retrouver la fréquence où se trouve ces informations de types très différents. La mise en résonance se produit par une identification des détails. On ne peut pas vraiment dire comment on y arrive, mais on le fait à chaque fois qu’on répond à une question.

Voir ailleurs, remote viewing

Voyager par la pensée c’est comme se souvenir d’un lieu (où on n’est peut-être jamais allé) en cherchant dans l’information de son présent.

La vue à distance ou remote viewing est une façon de lire des informations sur un lieu distant dans son présent. Comme la conscience n’utilise pas ses yeux les mêmes résultats sont obtenus lorsque la cible se trouve dans l’obscurité complète.

Pour un bon visionneur il n’y a besoin que d’une information comme les coordonnées géographiques d’un lieu. Ils n’ont pas besoin d’être experts ni même de savoir ce que signifie la latitude, c’est un détail informatif qui leur permet de s’accrocher à un champ d’information pour arriver à entrer en résonance avec lui.

Diverses institutions ont effectué des projets de recherche sur les pouvoirs psis, notamment le remote viewing permettant d’espionner ou de retrouver des personnes disparues.

En 1980, on a fait une étude du phénomène et on a constaté un léger effet énergétique mesurable lorsqu’un sujet observe une scène à distance. Ce genre de phénomène semble lié à la glande pinéale.

Prévoir le futur

L’information sur le futur existe sous la forme de potentialités. Une potentialité est du même type qu’une information sur la passé mais elle est plus floue. Il s’agit de ce qu’on voit lorsqu’on superpose les différentes possibilités selon leur probabilité de réalisation.

Voir « Prémonition, précognition et pressentiment » dans l’article -Modifier le passé et prévoir le futur-

être ailleurs, bilocation

La bilocation consiste à se trouver à deux endroits en même temps. Voir l’article –Modifier la matière par la conscience

Regarder le passé

Le chronoviseur serait un appareil pouvant montrer une scène du passé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :