Le Principe de Création de l’énergie

Le principe de conservation

La physique standard pose comme premier principe la loi de conservation de l’énergie.

« L’énergie totale d’un système isolé ne varie pas. On ne peut observer que les transformations d’une forme d’énergie en une autre. L’énergie totale de l’univers est constante depuis le big bang. »

N’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un principe, une hypothèse admise. Or ce principe ne semble pas correspondre au fonctionnement de la réalité. Celui-ci, même s’il se vérifie dans certains cas avec des systèmes simples isolés, ne semble pas être respecté dans certains phénomènes. Il ne s’agirait donc que d’une approximation pour certains cas limites, qui forment une grande partie de ce qu’on observe avec nos technologies mécaniques. Le premier principe est un peu comme la théorie de la gravitation de Newton et la mécanique classique comparées à la théorie de la relativité générale et la mécanique quantique. On doit donc le remplacer par un principe différent permettant la création de l’énergie et la transformation de la matière.

Plusieurs problèmes se posent avec l’hypothèses de la conservation de l’énergie :

  1. L’énergie, comme la matière, doit être quelque chose de local : elle est dans un système physique. Par exemple l’énergie cinétique d’un caillou doit être dans le caillou. En fait elle est toujours partagée entre plusieurs systèmes et on ne parle que de différences d’énergies.
  2. Au moment du big bang, toute l’énergie de l’univers se crée d’un seul coup. Il s’agit de l’unique violation admise de ce principe. On accepte donc de croire en la possibilité de la création d’une quantité gigantesque d’énergie en un instant, comme par magie, puis on déclare qu’aucune production d’énergie même infime ne serait plus jamais autorisée par principe.
  3. L’énergie noire semble augmenter, avec pour effet d’accélérer l’expansion de l’univers. De plus, énergie noire et matière noire peuvent devenir de l’énergie et matière habituelles.
  4. On ne peut utiliser que l’énergie déjà créée, qui existe actuellement sous forme d’énergie ou de matière.
  5. Les êtres vivants ne respectent pas ce principe de conservation de l’énergie (ni le second principe).
  6. En conséquence on déclare qu’un générateur ou convertisseur d’énergie aura un rendement toujours inférieur à 1. (Il ne peut jamais produire plus d’énergie qu’il n’en consomme.)
  7. De plus, en y ajoutant le second principe, on affirme qu’aucune machine à mouvement perpétuel ne peut exister.
  8. En raison du principe de conservation de l’énergie, l’apparition d’objets et la bilocation physique sont jugées impossibles.

On appelle système isolé un système n’échangeant pas d’énergie avec son environnement, dont le vide fait partie. Un système est donc considéré comme isolé tant que son énergie reste constante. L’énoncé du premier principe devient alors un pléonasme par raisonnement circulaire : l’énergie d’un système dont l’énergie est constante reste constante.

Le principe de création

Je propose de remplacer le principe erroné de la conservation par celui de la création d’énergie.

  1. L’énergie, en tant qu’information, n’est généralement pas localisée. C’est une information de relation causale par chronologie entre plusieurs systèmes physiques.
  2. Le big bang correspond au début d’une période de production massive d’énergie sous des formes localisées (particules chaudes). Elle ne se crée pas entièrement d’un seul coup.
  3. De l’énergie réelle est extraite du vide intergalactique pour produire l’expansion de l’univers. Elle passe d’abord par une forme d’énergie noire, puis énergie et enfin matière.
  4. On peut créer de l’énergie ou en extraire du vide.
  5. Les êtres vivants sont capable d’utiliser de l’énergie extraite du vide pour leur métabolisme.
  6. En conséquence on pourrait concevoir des générateurs d’énergie, qui produisent davantage qu’ils consomment.
  7. De plus, certains mouvements une fois enclenchés pourraient continuer indéfiniment, comme les vortex.
  8. Des cas d’apparition d’objets et de bilocations physiques ont été observées, et ne peuvent s’expliquer que si on admet le principe de création.

Le principe de création correspond mieux à ce qui est observé. Il n’y a plus de distinction fondamentale entre la période du big bang avec notre présent, seulement une différence quantitative de l’énergie créée à partir du vide. Cela résout les mystères de l’énergie noire et du métabolisme des êtres vivants. Enfin, cela contredit le discours officiel sur l’énergie qu’on devrait traiter comme une denrée rare.

Ce principe permet d’imaginer des appareils capable de produire de l’énergie à volonté.

« L’énergie est, comme la matière, une projection dans l’espace-temps d’une certaine forme localisée d’information par les consciences. Une conscience individuelle possède la capacité de création de matière et d’énergie. Certains mécanismes doivent pouvoir extraire de l’énergie à partir du vide. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :