Le pouvoir de l’amour

Effets de l’amour sur la violence

En 1993, la criminalité violente était en augmentation à Washington. Pour une expérience sur l’effet de la conscience, un groupe de milliers de personnes s’est réuni pour méditer ensemble en envoyant des pensées d’amour et de paix durant les deux mois d’été. Pendant cette période le taux de criminalité diminua de 23.6%. Lorsque l’expérience fût terminée, les crimes augmentèrent à nouveau.

Les facteurs comme la météo, week-ends, activités policières et communautaires anticriminalité ou les variations cycliques ont été écartés comme non pertinents. La probabilité que cet effet aurait pu être causé par une variation aléatoire des taux de criminalité est inférieure à 2 chances sur 1.000.000.000. Une autre étude du même type, où 7000 personnes se sont regroupées trois fois pour méditer sur une période de deux ans, a provoqué une diminution de 72% du terrorisme mondial pendant cette période.

Ces études très sérieuses ont été publiées en 1999 dans Social Indicator Research et en 2003 dans le Journal of Offender Rehabilitation. Dès 1993, plus de 50 études montraient que cet effet est bien réel, hors de tout doute.

« Il est scientifiquement démontré que par le seul fait d’entretenir une attitude positive dans la vie, vous contribuez à réduire la guerre, le terrorisme, la souffrance et la mort. » (David Wilcock)

L’eau et l’amour

Le Dr Masaru Emoto a mis au point une méthode pour produire des cristaux de glace et de les photographier. Il obtient des images étonnantes très différentes selon l’eau. Les traitements de l’eau, notamment avec le chlore, provoquent des cristaux malformés. On peut citer celle de villes comme Paris, Londres, Tokyo, Berne, Rome et Venise dont les cristaux n’arrivent pas à se former. Voici ce qu’il note comme effets agissants sur la formation des cristaux de glace et leur beauté:

  • Les traitements de l’eau potable
  • La pollution
  • La musique
  • Les images
  • Les mots
  • Les pensées

La meilleure recette pour obtenir une bonne eau serait d’éviter le chlore et de lui envoyer de bons sentiments (composés d’une dose d’Amour pour deux doses de Gratitude).

Une expérience assez similaire a été faite sur du riz. On place dans un bocal du riz avec une étiquette portant un mot comme « amour » et un autre bocal avec le mot « haine ». Ensuite chaque jour on va voir les bocaux pour leur envoyer les sentiments correspondant à leur étiquette. Le riz dans celui avec le mot et recevant les sentiments négatif pourrit plus vite que l’autre.

Après la publication de cette étude, de nombreux Japonais ont voulu essayer, confirmant généralement les résultats. Certains ont eu l’idée d’ajouter un troisième bocal, sans rien écrire ou avec le mot « indifférence ». Ils ont fait en sorte d’envoyer le moins d’émotion à ce bocal et de ne pas s’y intéresser comme aux autres. Ils ont pu voir que le riz dedans se dégradait encore plus vite que celui du bocal recevant de la haine !

En 1999, le Dr Masaru Emoto a réuni 350 personnes au bord du plus grand lac du Japon, le lac Biwa. Un vieux proverbe japonais dit que quand l’eau du lac Biwa sera propre, l’eau du Japon tout entier le sera. Il firent une sorte de prière d’amour et de paix. Un mois plus tard la presse rapporta que les algues putrides qui apparaissent chaque année et envahissent le lac en dégageant une puanteur insupportable, n’étaient curieusement pas apparues cette année-là.

(Voir mon article sur l’eau.)

L’amour des plantes

J’ai parlé de l’effet Backster dans cet article. Ce chercheur a (par hasard) branché une plante sur son polygraphe, le détecteur de mensonge. Il a constaté des réactions de la plante, notamment lorsqu’il menaçait de la brûler. Pour cela il suffisait qu’il pense à lui faire du mal, il ne se passe rien si on approche un briquet sans intention de l’allumer. Il a ensuite répété ce genre d’expériences avec divers être vivants (ou presque) comme des bactéries, des œufs ou des insectes, observant à chaque fois le même résultat.

On raconte que lors d’expériences de ce type, les plantes s’affolaient lorsqu’une personne en particulier entrait dans la pièce. Il s’agissait du jardinier chargé de tondre les pelouses.

Backster n’a pas seulement découvert des effets de pensées négatives. Quand une plante s’affolait il suffisait qu’il lui envoie des pensées d’amour pour qu’elle se calme. De la même façon, s’il prenait quelques secondes à remercier l’œuf et lui demander pardon avant de le mettre dans l’eau bouillante, les œufs de la même boîte ne réagissaient plus.

Prenez le temps de donner de l’amour à votre nourriture en la préparant et avant de la manger.

L’amour à la folie

Un psychiatre hawaïen, le docteur Hew Len, était responsable d’une aile d’un hôpital psychiatrique où les choses ne se passait pas très bien au début :

« Le pavillon où ils enfermaient les criminels malades mentaux était dangereux. Les psychologues y tenaient un mois. Le personnel se faisait souvent porter malade ou démissionnait tout simplement. Dans ce pavillon, les gens marchaient le dos collé au mur de peur de se faire attaquer par les patients. Il ne faisait pas bon y vivre, ni y travailler, ni le visiter. »

Il trouva une méthode pour résoudre le problème, en parcourant le dossiers des patients quand il était seul dans son bureau et en employant la technique dite du « Ho’oponopono« . celle-ci consistait à examiner le dossier de ses patients en prenant la responsabilité de leur douleur et leurs problèmes comme s’ils étaient les siens, et d’essayer de les guérir en lui-même. Il se répétait « je suis désolé » et « je t’aime ».

« Après quelques mois les patients qui étaient entravés furent autorisés à déambuler librement. D’autres, qui devaient être fortement médicalisés, se virent supprimer toute médication. Et ceux qui n’avaient aucune chance d’être jamais libérés furent remis en liberté. Par ailleurs le personnel se prit à aimer venir travailler dans ce pavillon. L’absentéisme et les renouvellement de personnel prirent fin. »

Cette technique serait à enseigner à tout responsable de personnel en entreprise plutôt que de fonctionner par la menace et la peur.

L’amour peut guérir

Il a été prouvé par des études cliniques que la pensée positive permettait de mieux guérir de la maladie. Une personne atteinte d’un cancer a plus de chances d’en guérir si elle ne perçoit pas ça comme un malheur s’abattant sur elle. Par exemple si le mot tumeur ne lui évoque rien et qu’elle ne comprends pas bien le message alarmistes des médecins alors elle a bien plus de chances de guérir qu’une personne qui sait ce que ça implique dans le discours de la médecine moderne.

On constate généralement que les personnes hypocondriaques tombent effectivement plus souvent malades que les autres, comme si elles attendaient, et même espéraient inconscient, la maladie. Les personnes positives sont celles qui montrent le plus souvent des guérisons miraculeuses (selon le discours officiel n’ayant aucune explication à celle-ci). L’anesthésiste Jean-Jacques Charbonier rapporte aussi un certain nombres de cas où la bonne humeur et l’humour ont sauvé des patients d’une mort jugée certaine. Voir la mort et l’humour.

Voir aussi mon article sur le pouvoir de guérison.

L’amour et la conscience collective

Lorsqu’on a admis l’existence des champs morphiques (ou Champ Unitaire dans les recherches russes) qui contrôle ou au moins impacte notre réalité matérielle, on comprend que nos pensées ne sont pas anodines et peuvent se réaliser (ou réifier). Il faut se rendre compte que d’une certaine manière nous vivons dans une sorte de rêve collectif.

Il se pourrait que ce qu’on appelle l’effet Mandela ne soit qu’une des formes remarquables que peuvent prendre les changements effectués par l’ensemble des consciences partagées sur le monde réel. Voir mon article sur l’effet Mandela.

Il a par ailleurs été montré que des phénomènes comme les séismes et les tsunamis pourraient être amplifiés et même produits par les troubles dans la conscience collective humaine.

Ne vous focalisez pas sur les problèmes du monde en désespérant que ça puisse un jour aller vers un monde meilleur, en faisant ça vous ne ferez qu’amplifier le problème.

L’amour est plus fort que la haine

Des expériences de l’Institut HeartMath aux États-Unis effectuées en 2004 ont montré que dans un groupe de plusieurs personnes c’était celle qui avait la plus grande cohérence vibratoire qui influençait le plus fortement le reste du groupe, agissant de façon mesurable sur leurs ondes cérébrales et leur biorythme.

Les diverses expériences sur les effets de la pensée consciente sur le vivant ont montré qu’il y a un biais positif : une personne avec des sentiments positifs a davantage d’effet qu’une personne négative qui essaierait de s’y opposer. C’est comme si notre univers favorisait l’amour. C’est compréhensible car le Champ Unitaire qui gouverne notre univers matériel est créateur plutôt que destructeur. L’amour permet aux choses d’exister, de s’organiser et de continuer d’évoluer. On pourrait y voir là le véritable Principe Premier de notre réalité : la conscience créatrice est la force produisant l’univers. (Il est opposé au second principe de la thermodynamique de la science matérialiste.)

Ne désespérez pas si vous êtes la seule personne emplie d’amour au milieu de quelques personnes dans le désespoir : vos vibrations positives ont toutes les chances de gagner!

Conclusion

La pensée a des effets réels sur notre univers matériel. Nous partageons une conscience collective et nos pensées individuelles sont importantes. L’amour et la haine s’opposent mais heureusement la Nature favorise les pensées positives. Soyez toujours bienveillants envers les autres, la nature et l’univers. Cela aura un effet positif réel sur tout ce qui existe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :