La révolution française

Préparer la révolution

Voici un extrait de Traité Élémentaire d’Occultisme et d’Astrologie (Papus) :

 » Le mouvement qui a suivi celui de la Réforme est désigné par le nom de Révolution française.

Il y a des naïfs qui ouvrent des livres d’histoire où se trouve une belle image représentant un monsieur qui gesticule beaucoup et qui s’écrie :  » à la Bastille ! « 

Ceux-là se figurent tout simplement que la prise de la Bastille s’est effectuée grâce à la fureur populaire que déchaîna le geste superbe du tribun.

Eh bien ! J’ai le regret de leur dire qu’ils se trompent grandement, car il a fallu 42 ans pour préparer le cri de Camille Desmoulins.

Pour se rendre à la Bastille, il a fallu faire entrer dans l’Ordre Maçonnique tous les officiers qui devaient être de garde à Versailles ce jour-là, il a fallu s’assurer la complicité tacite ou voulue des plus hauts serviteurs du roi ; il a fallu provoquer la défection des gardes françaises ; il a fallu pouvoir armer le peuple de Paris et, pour cela, les canons qui ont servi à la prise de la Bastille ont été transportés aux Invalides 15 jours auparavant par des hommes dévoués à la cause ; enfin, il fallait fomenter une révolte et lancer les Parisiens à l’assaut de la forteresse d’État.

Si vous étudiez l’histoire de Cagliostro, vous apprendrez des choses très intéressantes et vous saurez que Cagliostro était l’agent des illuminés. « 

Provoquer la révolution

Début des années 1780, WeisHaupt établit la liste de six points principaux dans son manifeste qui n’aurait laissé planer aucun doute dans l’esprit de quiconque sur ce qu’il planifiait : des révolutions violentes à l’échelle mondiale dans les générations à venir qui devaient apporter un nouvel ordre mondial ou une dictature bénévole.

Ceux qui ont étudié la Révolution en profondeur ont découvert le véritable motif de la prise de la Bastille. Comme l’explique Nesta Webster, «un plan d’attaque de la Bastille avait déjà été élaboré, il ne restait plus qu’à mettre le peuple en marche.» Le plan consistait à prendre la Bastille d’assaut, non pour libérer les centaines de «prisonniers politiques opprimés» supposés y être détenus, mais pour s’emparer des armes indispensables au lancement de la Révolution.

Le plan des conspirateurs était simple : créer des doléances «populaires» afin de les exploiter pour leur compte.

Selon Webster : «Montjoie affirme que des agents à la solde du duc d’Orléans achetèrent délibérément toutes les céréales ; ils en exportèrent une partie et dissimulèrent l’autre afin de pousser le peuple à la révolte.»

Ainsi, le duc d’Orléans, membre des Illuminati, acheta-t-il une importante quantité de grains pour pousser la population à porter ses doléances au Roi qu’elle avait été amenée à tenir pour responsable de la disette. C’était, bien évidemment, les Illuminati qui avaient propagé la rumeur selon laquelle le Roi avait intentionnellement provoqué la pénurie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :